"Mon idée du plaisir" - Will Self


Ian Wharton est doté d'une étrange faculté : il a une mémoire eidétique, qui lui permet non seulement de se souvenir dans les moindres détails de scènes aperçues même fugitivement, mais aussi de deviner ce qui se cache derrière ce qui constitue normalement une barrière pour l’œil humain. Un mystérieux personnage se faisant surnommer L'Obèse contrôleur, survenu dans sa vie alors qu'il n'est encore qu'un enfant, lui propose d'apprivoiser ce don afin de pouvoir l'exploiter. Malgré tout, Ian grandit avec la crainte de ce pouvoir qu'il va refouler jusqu'à ce que... (pour connaître la suite, vous n'avez qu'à le lire!)

Le roman est divisé en deux parties : l'une dans laquelle le personnage principal s'exprime à la première personne, l'autre dans laquelle la narration s'effectue à la troisième personne. Confronté aux doutes qui habitent Ian Wharton quant à la nature de son incroyable capacité -dans la première moitié de l'ouvrage- le lecteur est lui-même partagé : s'agit-il effectivement d'un pouvoir confinant à la magie, ou du délire d'un individu atteint de sérieux troubles psychologiques? Ensuite, on a l'impression que l'auteur, las des interrogations de son héros, reprend les rênes du récit pour laisser libre cours à une imagination débridée et faire la lumière sur la véritable nature dudit héros : finies les incertitudes et les mièvreries, place à la cruauté gratuite et à un monde où le mal, nourri de pouvoir et d'argent, ne peut que triompher. Cela fait froid dans le dos, surtout lorsque l'on devine que W.Self, derrière l'irréalisme de l'histoire, ne fait que dépeindre notre société consumériste, qui confère au "produit" toute son importance, et où la faiblesse, l'innocence et l'affection n'ont pas leur place.
L'auteur le fait avec un vocabulaire très riche (proximité du dictionnaire conseillée pendant la lecture), et n'hésite pas à impliquer le lecteur en l'interpellant de temps à autre.

Une découverte très intéressante...

Commentaires

  1. Auteur génial que je suis en train de découvrir. Je vous en reparle bientôt!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire