"L'insomnie des étoiles" - Marc Dugain

Pendant un court laps de temps, au XXe siècle, "des gens ont eu la possibilité de ne pas douter, or c'est un grand soulagement de croire fanatiquement". (M.Dugain)

Dès les premières pages de son dernier roman, Marc Dugain nous met dans le ton : avec son "Insomnie des étoiles", il instaure d'emblée une atmosphère obscure, nous plongeant dans un univers constitué de zones d'ombre et de vérités tronquées.

Nous y faisons la connaissance de Maria, une adolescente qui vit seule dans une ferme isolée en attendant le retour de son père, dont on sait peu de choses sinon qu'il lui écrit. Elle survit en se nourrissant de pommes de terre et d'oignons, souffrant du froid et de cette alimentation déséquilibrée. C'est dans cette ferme que la trouvent un jour le capitaine Louyre et ses hommes qui composent la garnison française d'occupation chargée d'investir la bourgade voisine. C'est ainsi que nous découvrons davantage le contexte du récit : nous sommes en Allemagne, à la fin de la seconde guerre mondiale, dans une petite ville de province. Le capitaine Louyre, qui dans le civil était astronome, est intrigué par la jeune Maria, chez laquelle ses hommes ont retrouvé les restes d'un cadavre. Il l'est tout autant par le mystère qui plane autour de l'imposante maison de santé de la commune, qui fut évacuée au début de la guerre, et qui resta inoccupée en dépit des besoins en matière de lieux d'accueil pour les soldats blessés au front. Il décide de mener une enquête qui va le conduire sur les traces de la barbarie humaine...

J'ai retrouvé dans ce roman ce qui faisait la force de "La chambre des officiers", premier ouvrage de l'auteur : une écriture limpide et directe, qui ne sombre jamais dans le misérabilisme. Aucune digression inutile, Marc Dugain sait en peu de mots faire passer son message : il lui suffit pour cela de faire parler les faits et de dépeindre leurs conséquences sur les actes de ses personnages, de donner la parole à certains d'entre eux juste assez pour nous éclairer sur leurs motivations... le ressenti du lecteur fait le reste !
Et l'histoire de "L'insomnie des étoiles" fait froid dans le dos, bien qu'on la connaisse déjà... C'est celle du pire dont l'homme est parfois capable, lorsqu'il s'octroie le droit de vie ou de mort sur ceux qu'il juge faibles et "inutiles", lorsqu'il annihile toute compassion et toute humanité en lui pour mettre son intelligence au service d'une froide cruauté.

L'auteur s'interroge aussi, dans ce roman, sur la façon dont ceux qui restent vont reconstruire leur existence au lendemain de ce conflit et des horreurs qui ont été perpétrées. Comment les bourreaux, les témoins plus ou moins consentants, vont-ils composer avec leur conscience ? Comment ceux qui furent liés, de près ou de loin, aux victimes d'exactions, vont-ils pouvoir bâtir un avenir serein ?

Ceci dit, Marc Dugain nous laisse aussi une lueur d'espoir puisqu'il opposent à ceux qui firent preuve d'inhumanité ou de lâcheté, des individus pour lesquels la justice, la vérité, et le respect de l'autre doivent encore avoir un sens, et qui s'efforcent d'agir en accord avec leurs convictions.


>>D'autres titres pour découvrir Marc Dugain :

Commentaires

  1. C'est le 2ème billet positif que je lis, cela m'incite à lire Dugain, j'ai aimé bien sûr la chambre des officiers et aussi sa biographie du patron de la CIA
    J'aime bien son écriture

    RépondreSupprimer
  2. J'ai été touchée aussi par ce très beau roman, sur une page d'histoire loin de toute humanité...

    RépondreSupprimer
  3. A la lecture de la présentation et au vu des commentaires je sais que je vais me laissé tenté par ce roman dont-il semble que la puissance révélatrice de la noiceur humaine est mieu que suggérée.
    Bravo pour votre Blog trés attrayant ne serait-ce que par son nom.
    Si je peux me permettre je vais vous laisser l'adresse d'un autre Blog de lecture qui ne devrait pas vous laisser dans l'indifférence.
    http://www.plaisirparlalecture.com/

    RépondreSupprimer
  4. >>>Dominique : j'ai beaucoup aimé moi aussi "La chambre des officiers", mais n'ai pas lu en revanche "La malédiction d'Edgar". J'avais également apprécié "Une exécution ordinaire". En tous cas, la lecture de son dernier roman m'incite à persévérer moi aussi dans la découverte de cet auteur.

    >>>Kathel : je te conseille "La chambre des officiers", dans la même veine. j'ai l'impression que Marc Dugain aime s'attarder sur les stigmates que l'histoire laisse sur les destins individuels..

    >>>Béné : nous sommes d'accord...

    >>>Anonyme : merci pour cette visite, je ne manquerais pas d'aller faire un tour sur votre site !

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas encore lu cet auteur, mais ta critique me donne envie de le découvrir. Bientôt peut-être...

    RépondreSupprimer
  6. Ce dernier roman est à mon avis très bien pour commencer !

    RépondreSupprimer
  7. J'avais également lu et aimé La chambre des officiers. Ta critique me donne bien envie de lire ce dernier roman!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Cachou,

    Si tu as aimé La chambre des officiers, je suis persuadée que celui-là te plaira aussi.

    Merci pour la visite !

    RépondreSupprimer
  9. Si vous appréciez l'oeuvre de Marc Dugain, je vous conseille vivement un site que j'ai découvert grâce à Curiosphère.tv :
Il s'agit d'Interlignes, un site littéraire qui propose des interviews vidéo d'auteurs (en plusieurs épisodes, l'auteur parle de son livre, ses motivations...)
A voir!!Voici le lien vers l'interview de Marc Dugain :
http://interlignes.curiosphere.tv/?post_type=auteur&p=487
    Bonne découverte ! :)

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour cette info, cher Anonyme !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire