"Los boys" - Junot Díaz

Chroniques d'un barrio.

"Los boys" est un récit atypique. Ni recueil de nouvelles, ni roman au sens traditionnel du terme, il se présente comme une succession de séquences plus ou moins anecdotiques, anti chronologiques, dont le narrateur est Yunior, garçon vivant dans le barrio de Saint-Domingue.

Sans jamais verser dans le misérabilisme, et même avec humour et un certain détachement, il raconte une enfance et une jeunesse marquées par la pauvreté, le père violent, mais surtout absent, car parti, comme beaucoup d'autres, travailler aux États-Unis, la mère qui s'échine dix à douze heures par jour pour un salaire de misère. Il décrit aussi la débrouille, les copains, les aventures avec les filles...

Dans un style à la fois mâtiné d'argot espagnol et doté d'une fraîcheur toute juvénile, Junot Díaz nous immerge dans l'univers de ses personnages dont les mésaventures et les préoccupations quotidiennes sont le reflet de celles que vivent tous les habitants de tous les endroits de misère du monde, avec leurs espoirs, leurs désillusions, les grandes et petites peines : la scolarisation laborieuse, le rêve de l'émigration, les fléaux de la drogue, de l'alcool... mais aussi l'amour, la solidarité parfois, et une sorte d'inépuisable énergie qui donne à l'ensemble une chaleur et une humanité touchantes.

Le résultat, c'est que malgré la dureté et la précarité de l'existence dépeinte par le héros, j'ai trouvé cette lecture particulièrement plaisante.

Commentaires

  1. Tiens, dans La brève et merveilleuse vie d'Oscar Wao, le narrateur s'appelle également Yunior... Un livre que j'ai beaucoup aimé, surtout pour son style, très frais comme tu dis. Tu me donnes envie de lire Los boys, d’autant plus qu’il ne s’agit pas de nouvelles, qui ne sont pas ce que je préfère lire...

    Mon billet ici, si ça t'intéresse http://www.cafebook.fr/index.php/2010/01/junot-diaz-–-un-roman-grave-et-merveilleux/

    RépondreSupprimer
  2. Bien sûr que ton billet m'intéresse... mais je l'avais déjà lu !
    C'est suite à l'article de Thom sur "La brève et merveilleuse vie...." que je me suis procurée "Los boys". J'ai vu que ma bibliothèque avait "Oscar Wao" en stock, et j'attends qu'il soit disponible, car cette lecture m'a bien donné envie de poursuivre la découverte de cet auteur.

    RépondreSupprimer
  3. :-)

    Ton dealer te remercie de ta fidélité :-D

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas le choix : je suis accro...

    RépondreSupprimer
  5. Ah mais je ne savais pas que Thom avait lu ce livre - pourtant moi aussi je lui suis très fidèle !!

    Très curieuse de connaître son avis, alors j'y courre. En attendant de lire le tien...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire