"La forêt sombre" - Liu Cixin

"... la survie est la nécessité première de toute civilisation... "

Si vous n'avez pas lu, et que vous en avez l'intention, "Le problème à trois corps", premier volet de la trilogie dont "La forêt sombre" est le deuxième opus, arrêtez-vous là...

Pour les autres, j'essaierai cette fois encore de ne pas trop dévoiler l'intrigue de ce roman, dont l'un des intérêts réside dans ses rebondissements.

Informés de l'existence de la Terre et de sa position par les messages lancés par des astrophysiciens chinois dans l'espace, la flotte de Solaris, fuyant l'hostilité de sa planète aux trois soleils, a mis le cap sur le monde des hommes, entamant un long voyage de quatre siècles.

L'humanité a donc quatre-cent ans pour se préparer à contrer cette invasion. Elle doit pour cela développer les technologies qui lui permettront de mettre en oeuvre la stratégie militaire idoine, avec une contrainte de poids : Solaris a implanté dans le système solaire des "intellectrons" qui empêchent le développement des sciences fondamentales terriennes, tout en permettant la surveillance des agissements humains. Mais l'ennemi a lui aussi ses limites : les Solariens ne connaissent ni le mensonge ni la dissimulation. Pensée et communication se fondant chez eux en une parfaite osmose, ils sont incapables de comprendre ces concepts.

Les Nations-Unis ont décidé de s'appuyer sur cette faiblesse : désignant quatre "Colmateurs" parmi la population mondiale, elles les chargent de fomenter le plan qui permettra de vaincre les troupes solariennes, tout en trompant la vigilance des intellectrons. Ils devront ainsi œuvrer dans le plus grand secret.

Parmi les Colmateurs, choisis pour leurs compétences scientifiques ou militaires, Luo Ji fait figure d'intrus. Scientifique médiocre et anonyme, il profite des fonds qui lui sont octroyés à volonté et sans qu'il ait besoin de se justifier pour assouvir ses fantasmes les plus fous, plutôt que se fatiguer à tenter de sauver un monde selon lui condamné de toutes façons (j'adore l'idée !).

L'auteur s'attarde notamment sur ce personnage, mais comme dans "Le problème à trois corps", de nombreux autres, militaires, citoyens ordinaires, sont mis en scène. Liu Cixin développe ainsi son intrigue sur de nombreux points de vue, prenant la température, face à la menace future, de la civilisation terrienne, au sein de laquelle sévit un défaitisme que les autorités tentent de combattre, qui s'accompagne d'une colère croissante : toutes les ressources économiques étant dédiées à la lutte contre l'envahisseur solarien, le quotidien, impacté par une pénurie croissante, devient de plus en plus difficile. 

"La forêt sombre" est un texte ambitieux mais jamais ronflant, malgré quelques longueurs dans la première partie, que j'ai par la suite rapidement occultées. Encore une fois, de multiples thématiques -scientifiques, philosophiques, sociologiques-, y sont abordées. A quel prix l'humanité doit-elle être sauvée ? Faut-il privilégier la survie de la civilisation à celle des individus ?

L'intrigue bénéficie par ailleurs d'une imagination profuse mais maîtrisée, avec une dernière partie absolument palpitante, même si la simplicité de la conclusion m'a laissée un peu perplexe...

Vivement le troisième opus !

Commentaires

  1. Je suis tellement allergique à la SF que je passe mon tour malgré ton enthousiasme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage ! Mais bon, si tu n'accroches vraiment pas ... (qu'as-tu déjà essayé ?)

      Supprimer
  2. A girl a su me convaincre. Mais il n'y a que le 1 à la bibli.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le 2 y arrivera peut-être bientôt, il est sorti assez récemment. Et la sortie du 3 est prévue pour octobre, d'après A girl. En tous cas, j'espère que tu prendras autant de plaisir que nous à cette lecture !

      Supprimer
    2. Oui, Keisha, lis-le 1 (j'en rajoute une couche) !! :-D

      Supprimer
    3. Bon, bah, tu sais ce qu'il te reste à faire !!

      Supprimer
  3. C'est bizarre, j'avais posté un commentaire, mais je ne le vois pas... Je disais donc que j'avais adoré le premier tome, et que le deuxième était dans ma PAL, mais que je ne pensais pas l'y laisser très longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi, il ne m'a pas déçue ! Bien qu'on n'ait pas l'effet de surprise que nous offre la première partie du Problème à trois corps, Liu Cixin nous réserve dans cet opus aussi quelques rebondissements réjouissants !

      Supprimer
  4. Aaah toi aussi tu as trouvé quelques longueurs dans la première partie ! J'avais bien aimé l'idée originale des Colmateurs en tout cas (et de leurs adversaires - les Wallbreakers en anglais - je ne sais pas quel terme ils ont trouvé en français). Très bien ton résumé de l'histoire sans trop en dire. J'en aurai probablement besoin quand on se plongera dans le tome 3.^^ Et la fin, on en a discuté, de mon côté, le dénouement m'a bien convenu. Ces deux premiers tomes étaient en tout cas effectivement ambitieux et l'auteur a relevé le défi haut la main. J'ai un peu peur de la suite, sera-t-elle au même niveau ? Nous le saurons à la fin de l'année.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai trouvé quelques longueurs, pas sur le moment parce que j'ai lu la première moitié presque d'une traite, mais avec le recul, je trouve que l'histoire d'amour que vit Luo Ji, et sur laquelle s'étend l'auteur, casse un peu le rythme de l'ensemble. Et en français, les Wallbreakers sont les Fissureurs !

      Supprimer
    2. Les Colmateurs et les Fissureurs. Il s'est bien débrouillé le traducteur !

      Supprimer
  5. Je me suis arrêté à ta première phrase et puis j'ai repris à partir de celle-ci : « Vivement le troisième opus !" (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce qu'il fallait faire si tu as l'intention de te lancer dans cette trilogie, mais il faut commencer par Le problème à trois corps. Je n'ai pas souvenir d'avoir lu des articles sur des ouvrages de SF sur ton blog, c'est un genre vers lequel tu te tournes de temps en temps ?

      Supprimer
    2. Oui la bonne SF j'aime... (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

      Supprimer
    3. Tu peux y aller, alors : c'est de la bonne...

      Supprimer
  6. Je retiens l'idée pour le moment où je voudrai lire un bon bouquin de SF !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée, j'espère qu'ils sortiront en poche d'ici là, parce qu'ils sont un peu lourds à transporter, et lourds aussi pour le portefeuille !!

      Supprimer
  7. je vais commencer par lire le T1 avant de lire ta critique :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce qu'il faut faire ! Bonne lecture...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire