"Auprès de moi, toujours" - Kazuo Ishiguro

Kath est une jeune femme pas vraiment comme les autres... c'est du moins ce que l'on découvre au fil du récit, constitué par ses souvenirs d'enfance et d'adolescence. Elle nous raconte comment, avec d'autres élèves -dont ses amis Ruth et Tommy-, ils ont grandi coupés du monde à l'école d'Hailsham, entourés de "gardiennes" et destinés, une fois adultes, à remplir une fonction bien particulière...

Un début prometteur, très énigmatique, mais bien vite l'histoire piétine. L'héroïne dévide ses souvenirs de façon brouillonne, les reliant parfois les uns aux autres sans lien évident ; de plus, le ton du récit, qui se veut mystérieux, leur confère une importance qui s'avère ensuite exagérée.
C'est comme si l'auteur n'avait pas osé assumer totalement son idée de départ : pourquoi tout faire pour plonger le lecteur dans une atmosphère d'étrangeté et de fiction, pour lui donner ensuite l'impression que ce n'est qu'un prétexte à dépeindre les caractères et les relations qu'entretiennent les principaux personnages ? De plus, même si c'est effectivement le cas, le roman m'a déçu de ce point de vue également puisque les dits personnages n'ont suscité en moi aucune empathie et ne m'ont pas non plus paru très intéressants.

En conclusion, j'ai le sentiment d'avoir été dupée par la quatrième de couverture (je le sais, pourtant, qu'on ne peut s'y fier...) qui décrit ce roman comme un "chef-d’œuvre d'anticipation (...) appelé à devenir le classique de nos vies fragiles".

Rien que ça !!

Commentaires

  1. Et on commence par un coup de griffe. Histoire de planter le décor :)

    Ingannmic, j'espère que tu apprécies l'honneur qui t'est fait, d'être la première à avoir sa critique sur le nouveau site :)

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien, pour un premier article, c'est assez critique !
    Du coup, je me tâte ! J'en ai lu de bonnes critiques sur d'autres logs, alors je ne sais que faire ! Attendre de le trouver en bibliothèque, peut-être !
    En tout cas, tous mes voeux pour ce nouveau blog ! Il me plait déjà !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Pimpi, bienvenue sur ce blog et merci pour tes voeux :-)

    RépondreSupprimer
  4. Bien sûr, je suis même plus qu'honorée...euh..ai-je droit à une boîte de croquettes?
    Bonjour, Pimpi, désolée de t'infliger un tel casse-tête; ceci dit, j'ai vu moi aussi beaucoup de critiques positives sur ce livre, c'est sans doute qu'il peut plaire .. ou peut-être suis-je trop difficile ? (Ce doit être à force de fréquenter les chats).

    RépondreSupprimer
  5. Voilà ce qui arrive, à force de suivre les recommandations de Thom : on devient super difficile ! C'est pour ça que, moi, je ne l'écoute plus ;)

    RépondreSupprimer
  6. Il me tente quand même celui-là, j'avais beaucoup aimé les vestiges du jour de cet auteur, et puis je ne lirai pas le quatrième de couv comme ça ;-)

    RépondreSupprimer
  7. J'avais adore Quand nous étions orphelins, ainsi que l'adaptation des Vestiges du jour, mais j'ai jamais poussé plus loin ma lecture de Kazuo Ishiguro. Ca me donne envie de le refaire!

    RépondreSupprimer
  8. Eh, bien, moi, ce roman ne m'a pas vraiment donner envie de récidiver..

    RépondreSupprimer
  9. Oups, j'ai oublié de signer !! Si, si, j'assume complètement..

    RépondreSupprimer
  10. Dérangeant et troublant ... C'est comme cela que je définirais ce livre. Belle écriture, fluide. J'ai aimé cet ouvrage qui permet plusieurs niveaux de lectures en mon sens

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire