Monstres invisibles - Chuck Palahniuk

Sharon, jeune mannequin à qui tout sourit (elle est riche,désirable, a un petit ami beau et sportif...), est blessée par une balle perdue qui la défigure définitivement. Hospitalisée suite à cet accident, elle fait la connaissance d'Alexander Brandy, travesti déjanté en attente d'une opération pour changer de sexe. Ils vont alors former, avec Seth, consort d'Alexander, un trio détonnant, parcourant les Etats-Unis et le Canada pour dévaliser de riches villas de leurs flacons d'antidépresseurs, d'oestrogènes et autres pilules miracle, en se faisant passer pour d'éventuels acheteurs auprès d'agents immobiliers crédules...

La narration, faite de flash-backs, de digressions, paraît complètement déstructurée, les événements décrits sont souvent horribles, l'humour est grinçant et traduit un profond mépris pour une société trop bien-pensante, dont les valeurs essentielles sont le pouvoir de l'apparence et la soif de consommation.

Les personnages, marginalisés, semblent n'être qu'un prétexte à pointer du doigt les travers de notre civilisation (Sharon, rendue physiquement "monstrueuse", devient par conséquent invisible aux yeux du monde, qui refuse d'intégrer tout ce qui n'est pas conforme aux normes établies).

Autant d'éléments qui rendent la lecture du roman parfois difficile, procurant même parfois un sentiment de malaise. Et pourtant je l'ai trouvé fascinant ; ce livre m'a vraiment remuée. Ce n'est peut-être pas une lecture que je vous conseillerai pour les vacances, mais c'est à lire tout de même...

Commentaires