BILAN 2018

A priori peu portée sur les statistiques et les bilans, concepts on ne peut moins romanesques, je m'adonne pourtant volontiers pour la troisième fois à l'exercice du récapitulatif annuel, parce que j'apprécie moi-même, chers consœurs et confrères, de découvrir les vôtres, grâce auxquels j'ajoute toujours quelques titres, qui m'avaient échappé, à ma liste de souhaits...

J'ai lu cette année un peu plus d'une centaine de livres, dont 18 polars, 8 romans de science-fiction/anticipation et 7 recueils de nouvelles (merci à Marie-Claude et Electra).

La moitié des œuvres lues étaient à parts égales françaises ou anglophones (à grande majorité nord-américaine), le reste étant réparti en presque 30 nationalités différentes -dont plus de la moitié sont européennes-, essentiellement représentées par un unique titre (l'Allemagne, le Québec et la Hongrie plafonnent à 4 titres, sachant que pour cette dernière, trois sont du même auteur...).

Qualitativement, c'est une année assez mitigée, réellement marquée par moins d'une quinzaine de titres. 

Comme l'an dernier, je n'ai pas hésité une seconde avant de déterminer celui qui figure sur la première marche du podium :


Il est suivi de très près par ma première lecture de l'année (qui comme pour Jérôme aura donc été l'une des meilleures) : 


.... puis par une découverte faite grâce à A_girl_from_earth :


... et par celle d'un auteur dont je suivrai attentivement les futures parutions :


Pour la cinquième place, après avoir hésité entre Eureka Street de Robert McLiam Wilson, Retourner dans l'obscure vallée de Santiago Gamboa, Les disparus de Daniel Mendelsohn, La promesse de l'aube de Romain Gary, Petite sœur mon amour de Joyce Carol Oates, et Nirliit de Juliana Léveillé-Trudel, j'opte pour ce dernier, dont l'écriture m'a embarqué avec force. 

J'ai envie d'ajouter, pour des raisons complètement différentes, deux mentions spéciales : l'une à la trilogie SF du chinois Liu Cixin, objet de ma lecture la plus dépaysante de l'année (et pas qu'un dépaysement géographique...) et l'autre au roman d'Elie Maure, Le cœur de Berlin, parce que c'est l'un des billets qui est passé le plus inaperçu, alors que c'est un roman qui mérite VRAIMENT d'être lu ! Il est intéressant de noter qu'avec ce titre, trois de mes lectures québécoises se retrouvent dans ce bilan.

2018 aura enfin été l'année de belles lectures communes, 11 au total, à l'occasion desquelles nous avons cherché, avec certaines de mes co-lectrices, non pas à réinventer le genre, ce qui serait un peu prétentieux, mais à varier les plaisirs en explorant des manières différentes de restituer nos avis, comme ce fut le cas avec Claudialucia (autour de Là où les tigres sont chez eux, de Jean-Marie de Roblès) ou Athalie (ICI et LA).

Et on recommence en 2019, année au cours de laquelle j'aimerais explorer davantage les nations délaissées (notamment celles du continent africain), relire plus régulièrement du polar, et continuer d'explorer de nouvelles façons de participer aux lectures communes, ce qui est d'ores et déjà prévu pour février avec Claudialucia, et le premier titre de La recherche du temps perdu de Marcel Proust.

Si l'aventure vous tente, vous pouvez consulter ma PAL, et mon programme de lectures communes  2019 (déjà bien rempli, ce qui me réjouit !).

Et belles fêtes de fin d'année à toutes et tous !

Commentaires

  1. Ah bon courage pour le Proust, mais de cette façon ça se passera bien!
    Je suis allée voir ton programme de lectures communes (j'en ai déjà lu, là dedans)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère oui, que ça se passera bien (la LC est un bon moyen de se motiver...), cela fait longtemps que l'intégralité des volumes de La recherche traîne dans ma PAL sans que j'ose m'y attaquer ! Je ne suis pas étonnée que tu aies lu plusieurs des titres de ma pile, on se disait avec Athalie que chercher un titre que tu n'aurais pas lu pourrait constituer un défi à part entière ! Et c'est tant mieux pour nous, ton blog est une véritable mine d'or !!

      Supprimer
    2. J'ai trouvé comment relever le défi ! Un mauvais roman de gare ! Blague à part, tu vas voir Proust passe tout seul, le premier contient Un amour de Swann, passionnante dissection sur la cristallisation amoureuse et le désamour ....

      Supprimer
    3. Ah, en voilà un commentaire encourageant et qui me regonfle, parce que Proust, ça fait un peu peur, j'avoue (heureusement que je suis en bonne compagnie !!)

      Supprimer
  2. Débâcle m'attire particulièrement et ce depuis sa sortie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, c'est vrai que la couverture attire l’œil, elle est très bien choisie ! En tous cas n'hésite pas à te lancer dans l'aventure , c'est un texte qui s'apprivoise doucement, et se révèle au fil de la lecture de plus en plus fort.

      Supprimer
  3. Ah Débâcle, je le surnote ! Et je vais aller voir tes listes... Beau bilan avec des titres qu'on ne voit pas ailleurs. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ta fidélité, et je te souhaite une année 2019 littérairement plus fructueuse que 2018...

      Supprimer
  4. Oates, je l'avais oublié celui-là. Il faut que je lise, j'adore cet auteur :-). Poour Proust, je ne peux vraiment pas par manque de temps, je me suis moi-même lancée dans la comédie humaine, je ne peux pas faire les deux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes Oates, ce titre devrait te plaire, il est cynique et désespéré ..
      Balzac fait aussi partie de ces auteurs que je me promets de lire depuis longtemps (c'est un de ceux que je n'ai pas eu l'occasion de lire dans le cadre scolaire, et j'avais essayé de lire Les chouans, pour abandonner au bout de trente pages -une question d'âge sans doute...), en 2020 peut-être ?!

      Supprimer
  5. Ooh il faut absolument que je m'attelle à mon billet sur le Tavares !
    Tu as fait un très beau voyage littéraire cette année, avec des découvertes littéraires variées et originales.
    J'avais été attirée par Débâcle au début quand je l'avais repéré (quasi en plein mois belge) mais j'hésite de plus en plus à me lancer malgré tous les avis qui y incitent parce qu'il semble provoquer un certain malaise tout de même et je ne suis pas certaine que ça me plairait tant que ça.
    Je relirais bien volontiers aussi davantage africain, j'avais un peu renoué en 2016 et 2017 mais rien en 2018. On verra si je peux en caser quelques-uns de ma PAL en 2019. Et sinon, j'ai beaucoup aimé tes variantes LC avec les autres blogueuses. Bon, ça demande un peu de temps sinon je me serais volontiers prêtée au jeu avec le Cixin Liu.
    Bon réveillon et je te souhaite une belle année riche en surprises livresques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Débâcle est en effet un texte poisseux, qui met mal à l'aise, c'est sa principale force, et ce n'est pas une lecture confortable (mais nous sortir de notre zone de confort n'est-il pas l'un des intérêts de la littérature ?). A toi de voir... (même si je suis consciente que mon commentaire ne donne pas très envie, mais c'est en effet une lecture qui ne conviendra pas à tout le monde, après cela peut aussi être une question de moment, ce n'est pas un titre à lire en période de déprime, par exemple !)
      Pour les auteurs africains, j'en ai déjà ajouté à ma PAL, n'hésite pas si un titre te dis (j'aime bien aussi les LC "classiques" !).
      Très belle année à toi aussi.

      Supprimer
    2. Côté littérature africaine, j'avais a-do-ré le Mukasonga et le sud-africain Schoeman. Je n'ai pas d'autres titres en commun avec toi pour ce continent mais je guette tes avis pour inspiration. Sinon j'ai repéré ta LC avec The Autist Reading. J'ai le livre aussi dans ma PAL. Je me joindrais bien à vous mais j'ai peur de ne pas être au rdv du 15/03. Je vous suivrai peut-être pour me motiver à sortir ce livre de ma PAL mais publierai mon billet une ou deux semaines plus tard.

      Supprimer
    3. Avec plaisir, ce sera une LC "décalée" (comme ça, le plaisir dure plus longtemps !)

      Supprimer
  6. Que de tentations dans ce bilan ! Je lirai prochainement Débâcle de Lize Spit. Ah, enfin tu entames Proust. J'en suis restée au milieu du troisième tome, je le reprendrai l'année prochaine, enfin je l'espère. Si ça se trouve, tu me rejoindras vite ;-) Très bonnes fêtes de fin d'année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que Débâcle te plaira (quoique plaire n'est peut-être pas forcément le terme qui convienne pour exprimer ce que provoque cette lecture très forte), j'étais d'ailleurs étonnée de ne pas le voir chez toi.

      Supprimer
  7. Un beau podium ! J'aurais eu moi aussi bien du mal à départager le Spit du Norris, tant ils sont différents dans leur forme et les sentiments qu'ils réveillent chez le lecteur...
    L'année même pas commencée, j'aurais déjà un planning aussi chargé (même en LC) que je serais dans tous mes états!!!! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que tu aies aimé toi aussi ces deux très beaux titres en effet bien différents. Quand je regarde mon top 5, je réalise que ce qui fait qu'un texte me marque, c'est son écriture, la façon de raconter l'histoire plutôt que l'histoire en elle-même. On est là sur cinq auteurs avec leur style bien particulier, et une rare capacité à susciter chez le lecteur des émotions fortes.
      Quant à ce programme bien chargé de LC, c'est juste une manière comme une autre d'organiser la lecture des titres de ma PAL (qui a cette année triplé de volume, je crois !) : je les aurais lus de toute façon, je ne fais ainsi que déterminer dans quel ordre...

      Supprimer
  8. Un bilan qui sort des sentiers battus ! Et voilà plein de tentations : j'avais effectivement raté le billet sur Le coeur de Berlin, et je note aussi Crépuscules...
    Je te souhaite autant (et même plus) de belles découvertes en 2019 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en effet ravie d'avoir découvert ces titres originaux, aux styles forts et variés. J'espère que ceux que tu as notés te plairont et te souhaite à mon tour une belle année livresque !

      Supprimer
  9. Pas de bilan pour moi cette année, je glane donc chez toi des idées pour de nouvelles lectures (dont des titres que j'avais déjà notés mais qui n'ont pas trouvé encore le chemin de mes étagères) et aventures de lectures communes ! Je vais tenter de me glisser dans ton programme, déjà bien chargé ... A bientôt pour de nouveaux partages, toujours motivants pour aller chercher ailleurs que sur les sentiers battus. Merci à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, je compte bien sur toi pour une prochaine LC, je cogite toujours autour d'un auteur africain que l'on pourrait découvrir. J'ai hier ajouté à ma PAL, complètement au pif -en fonction de ce qui était disponible en librairie, un peu de la 4e de couverture, un peu de l'impression laissée par quelques passages lus au hasard- un roman de Tierno Monénembo et un de Ferdinand Oyono, qui sont relativement courts (si ça te dis...).

      Supprimer
    2. Je regarde ces deux titres et je te dis rapidement !

      Supprimer
  10. beau bilan ! je note le roman de ... Tavares, le titre est une tentation à lui seul!
    ainsi que la trilogie de SF j'ai découvert une auteure chinoise de SF qui m'a beaucoup plu alors envie de découvrir...
    je ferai bien des lectures communes mais cette année ce sera trop compliqué :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que le Tavares te plaira, il m'a enchantée (mais il ne faut pas chercher à tout en comprendre !). Quelle est l'auteure de SF que tu as découverte, cela m'intéresse et ton billet a dû m'échapper, je ne l'ai pas notée ?

      Supprimer
  11. "Débâcle" de Lize Spit figurait dans mon top de 2016. Grande sensation dans le monde flamand/hollandais, ce roman a mis un peu de temps à se faire connaître dans le milieu francophone, mais je suis contente de le voir apparaître en numéro 1 !
    Je n'ai pas lu les autres romans, mais je devrais m'attaquer à Liu Cixin dont le premier tome est dans ma PAL depuis un certain temps.
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, comme le dit Marie-Claude, un premier roman saisissant, que ce titre de Lize Spit ! Et bonne lecture du Problème à trois corps, j'espère que comme A_girl et moi, tu seras embarquée par l'imagination profuse de l'auteur.

      Supprimer
  12. Je vois que comme moi ton année livresque s'avère mitigée. Et je crois que comme en 2018 ma première lecture de l'année risque d'être l'une des plus marquantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et vu les bilans que j'ai eu l'occasion de consulter ici et là, nous ne sommes pas les seuls à afficher une année moyenne en matière de lecture... Mais 2019 commence donc bien pour toi, tant mieux, j'espère que le reste de l'année sera à l'avenant.

      Supprimer
  13. Je suis plus que ravie de savoir que "Nirliit" t'ait plu. Je te seconde pour "Débâcle", mais aussi pour "Ce qu'on entend quand on écoute chanter les rivières". J'ai adoré l'intrigue, la forme et les personnages. Grand dommage que ce titre soit passé trop inaperçu...
    Je serai au rendez-vous pour suivre ta découverte du continent africain. J'y puiserai des idées, c'est certain!
    On se retrouve en mars pour notre lecture commune!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton billet sur le Norris m'avait échappée, je viens d'aller le lire, j'aime beaucoup l'image que tu utilises pour décrire ta lecture, "comme si tu t’étais frottée avec du papier sablé pour enlever les peaux mortes" c'est tout à fait ça, il y a dans ce texte une poésie douloureuse qui écorche. J'espère que ce bilan donnera envie à ceux qui ne l'ont pas lu.
      Et rendez-vous en mars, oui, avec grand plaisir !

      Supprimer
    2. J'espère aussi que plusieurs liront le Norris. J'en garde un vibrant souvenir, au point que je compte le relire... un jour!

      Supprimer
  14. Quel bilan ! Le nombre de livres lus et leur qualité est fantastique ! Je te souhaite une année 2019 d'un aussi bon cru. Et je me propose de lire au moins ton coup de l'année 2018 ! Tu m'as en donné envie ! A bientôt pour le rendez-vous proustien mais pas avant la mi-février, cela m'arrangerait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que Débâcle te plaira, c'est un texte très fort. Et pas de souci pour le Proust, on publiera quand nous serons prêtes toutes les deux !

      Supprimer
    2. J'ai commencé Du côté de chez Swann. j'en suis au début. Je recherche (mais en vain) ce que nous avions dit que nous ferions pour cet échange. Choisir un thème précis? Tu peux me dire ? je suis frappée en le lisant ( je ne l'avais pas vu quand j'étais jeune à ma première lecture ou je ne m'en souviens plus) du côté comédie sociale et portrait chargé, à la limite de la caricature, un vision plutôt négative de sa classe sociale. Si on choisit de le faire en plusieurs fois, le premier thème que je choisirai serait celui-là. Mais évidemment on ne peut éviter le thème du temps ??? Tu peux me dire ce que tu en penses ?

      Supprimer
    3. On avait évoqué la possibilité de faire des billets "thématiques", en effet. Et on peut déterminer les thèmes au fil de la lecture, oui, c'est ce qui me semble le plus pertinent. Je ne l'ai pas encore commencé, j'ai deux LC pour fin janvier, je viens de commencer le roman concerné par la 1ere.

      Supprimer
  15. J'aime ces bilans 2018 qui fleurissent sur les blogs ! :) On y découvre toujours des pépites !
    Je te souhaite une belle année livresque 2019 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi, en une semaine ma liste de souhaits a quasiment doublé ! Très belle année également !

      Supprimer
  16. Hello
    j'avais raté aussi plusieurs billets ;-)
    Tentée par la lecture de Proust aussi :-) mais février sera trop juste ...

    Je renote "la débacle" :-)

    Bonne année Ingannmic :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année à toi aussi, j'espère que Débâcle te marquera comme il m'a marquée ! Et si une LC autour d'un autre titre de Zola te tente en 2019, n'hésite pas à me faire signe !

      Supprimer
  17. Une véritable variété dans ces titres ! Je te rejoins pour Santiago Gamboa, première lecture en 2018 avec le même titre que toi, je vais le relire, c'est certain. Grand et beau projet que celui de lire Proust.
    Belle année à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà ajouté un autre titre de Gamboa à ma PAL (Nécropolis), j'ai hâte de le lire !

      Supprimer
  18. très beau palmares ! je note surtout Débâcle, mais aussi les autres titres de ton podium, que je ne connais pas mais qui sont intrigants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'ils seront l'occasion de belles découvertes...

      Supprimer
  19. Nous partageons en effet le gros coup de poing pour "Débâcle", qui a certainement un des livres qui a laissé une emprunte forte et durable en moi... Je ne connais pas tes autres coups de coeur, je les note pour plus tard ! Joli bilan; je te souhaite que 2019 soit aussi riche en lectures et découvertes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que les titres notés seront l'occasion d'un plaisir aussi grand que celui qu'ils m'ont procuré !

      Supprimer
  20. Bravo tout d'abord pour la performance (plus de 100 livres, chapeau bas ! Je serais curieux d'en savoir plus sur la façon dont tu t'organiser pour arriver à lire autant), mais surtout aussi pour les genres très différents et la variété des titres.
    Je vois que la liste des lectures communes est déjà bien peuplée pour le début 2019, mais si ça te dit, j'aurais deux suggestions à faire :
    - La Terre, d'Emile Zola (à lire les commentaires ci-dessus, je crois que ça pourrait rassembler plusieurs lecteurs!)
    - Le Rouge et le Noir qu'on ne présente plus, mais que j'avais vraiment envie de relire cette année.
    Au plaisir !
    PATRICE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Patrice,
      Ce n'est pas vraiment une performance, lire étant, plus qu'une passion, un besoin... je lis beaucoup dans les transports, je vais travailler en bus, et lire en voiture ne me rendant -plus- malade, chaque trajet est l'occasion de me plonger dans le livre en cours... de plus, je ne regarde quasiment pas la télé, ni aucune série sur internet (le soir, je lis encore...).
      Merci pour tes propositions de LC. Je suis partante pour Zola, mais je t'avoue un peu moins enthousiaste pour Stendhal : je l'ai lu, et aimé, mais de là à le relire... disons que ce n'est pas dans mes priorités (avant, j'aimerais relire La peste, par exemple, ou Le tour d'écrou d'Henry James).
      Quand veux-tu caler la lecture de La terre ? Est-ce qu'avril te convient, le 15 par exemple ?
      Bon dimanche,

      Supprimer
    2. Je vois que c'est une organisation toute centrée sur la lecture, chaque minute est bien exploitée :-). C'est bon pour la lecture commune le 15 avril, merci beaucoup, je m'en réjouis à l'avance!

      Supprimer
    3. Moi aussi, je m'en réjouis, j'ai pris beaucoup de plaisir à notre précédente LC autour de Zola. Je bloque donc pour le 15 !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire