"Little Bird" - Craig Johnson

Vivement la suite !

Le Wyoming...
... ses lacs et ses rivières, ses montagnes et ses tempêtes de neige, ses grands espaces...
Walt Longmire ne dépareille pas dans cette contrée tour à tour abrupte ou généreuse. Shérif du comté d'Absaroka, ce quinquagénaire bourru se laisse un peu aller depuis la mort de sa femme 4 ans auparavant, ce qui se traduit par un sérieux embonpoint et une déprime chronique. Et ce n'est pas la découverte du cadavre de Cody Pritchard qui va remonter ce moral en berne !
Cody et trois de ses camarades ont été condamnés trois ans plus tôt pour le viol de Melissa Little Bird, une adolescente cheyenne atteinte du syndrome d'alcoolisme fœtal. La peine retenue contre les jeunes garçons fut scandaleusement légère... Walt a été particulièrement touché par cette affaire, d'autant plus qu'il connaissait la victime, cousine de son meilleur ami Henry Standing Bear.
Le meurtre de Cody a-t-il été motivé par la vengeance ? A vrai dire, personne ne semble déplorer sa disparition... seulement, l'arme utilisée par l'assassin, un fusil longue portée, restreint la liste des suspects. Y figurent notamment Walt et Henry...

"Little Bird" est le premier des cinq volumes (à ce jour) mettant en scène le shérif Longmire, dont seuls deux ont été traduits en français (le deuxième, "Le camp des morts", vient tout juste de l'être).
J'attendrai en ce qui me concerne avec impatience la suite de ses aventures, car j'ai passé en sa compagnie un excellent moment ! Des personnages fort attachants, parfois truculents, une atmosphère portée par un milieu naturel très présent, donnent au récit une densité et une dynamique très plaisantes. L'intrigue est bien ficelée, même si elle n'est pas spécialement originale, mais après tout, là n'est pas l'important. Ce qui fait l'intérêt de "Little Bird", c'est la façon dont y sont traités les rapports entre les différents protagonistes, et tout se qui se rapporte au contexte dans lequel ils évoluent. L'auteur évoque notamment la difficulté des relations entre communautés blanches et indiennes, et tout ce qui, dans leur mode de vie et leur mode de pensée, les oppose. Il insiste particulièrement sur l'importance que revêt la spiritualité pour le peuple indien, introduisant dans son récit une part de mysticisme qui ajoute encore au charme particulier de son roman.

A découvrir, donc.

Commentaires

  1. Bonne nouvelle : la suite est sortie depuis début avril ;oD !

    RépondreSupprimer
  2. Autre bonne nouvelle, la suite est du même niveau, sinon encore meilleure !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai trés envie de découvrir cet auteur depuis que j'ai lu l'interview de In Cold Blog!

    RépondreSupprimer
  4. Isabelle, il ne faut pas hésiter une seule seconde !!

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien voilà, j'ai aussi été conquis par l'interview de in cold blog et Little Bird fait à présent parti de mes lectures.
    j'espère y prendre autant de plaisir que toi!

    RépondreSupprimer
  6. Je l'espère aussi... en réalité, j'en suis presque certaine, que tu prendras du plaisir à cette lecture !

    RépondreSupprimer
  7. Et moi qui ne découvre que maintenant cet irrésistible shérif.... Je viens de finir le premier, (et aussi de lire ta note !). Tout à fait d'accord avec toi sur la qualité du roman et surtout sur cette façon d'évoquer la culture indienne et l'opposition des deux communautés, voisines et étrangères l'une à l'autre. Evidemment, je vais poursuivre la série !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire