"Transparences" - Ayerdhal

A la poursuite de la femme invisible.

Thriller politique ?
Roman d'espionnage ?
Polar à tendance fantastique ?...
... disons que "Transparences" est un subtil mélange de tout cela.

Roman inclassable, donc, à l'image de son héroïne, Ann X., personnage déroutant et atypique.
La mission de Stephen, psychologue en criminologie ayant récemment intégré les bureaux d'Interpol à Lyon, est justement de tenter de faire la lumière sur l'énigme que représente cette jeune femme, dans le but de la localiser et de la neutraliser. Il faut préciser qu'Ann aurait plus de mille meurtres à son actif, et cette longue série a débuté alors qu'elle n'avait que 12 ans, lorsqu'elle a assassiné ses parents et un de leurs couples d'amis, armée d'un sabre japonais. Cet acte fut motivé par le fait que les quatre adultes abusaient sexuellement d'elle régulièrement. Internée dans un institut psychiatrique dont elle s'est échappée par la suite, elle est depuis devenue insaisissable. Maintenant âgée de 25 ans, les seules traces qu'elle laisse derrière elle sont les cadavres de ceux qui ont eu le malheur de croiser sa route et de menacer son intégrité et son indépendance. Personne ne connaît sa véritable identité ou ne sait à quoi elle ressemble puisque, bizarrement, les rares témoins qui l'ont aperçue se livrent à des descriptions contradictoires ou l'ont totalement oubliée. Même les vidéos des caméras de surveillance qui l'ont filmée sont inexploitables car le visage de la jeune femme y apparaît systématiquement brouillé... C'est à se demander, même, si elle existe ! Stephen, lui, en est persuadé. Son investissement dans cette affaire, longue et décourageante, s'apparente à une épreuve, tant professionnelle (l'aspect manipulateur et hermétique du monde des services secrets y est pour beaucoup) que personnelle, car source de remise en question de sa propre personnalité.

Ce résumé ne vous donnera qu'un infime aperçu de la complexité de l'intrigue de ce roman, mais il serait dommage de trop en dévoiler. C'est en tous cas un récit captivant, dont l'action, riche en rebondissements, est menée tambour battant, mais pas seulement... en effet, l'auteur, au-delà de l'aspect purement scénaristique de son récit, sait exploiter les événements mis en scène pour aborder les problématiques sociétales et politico-économiques de notre monde. "Transparences" est un roman dense et brillant car parfaitement maîtrisé en dépit de la variété des thèmes qui y sont abordés.

A découvrir...

Commentaires

  1. Et on peut enchaîner immédiatement avec Résurgences, la suite, très liée à ce premier volume.

    RépondreSupprimer
  2. C'est prévu... j'ai d'ailleurs lu Transparences pour pouvoir comprendre Résurgences, suite à ton conseil.
    Je devrais le recevoir sous peu...

    RépondreSupprimer
  3. Un roman tordu, mais qui me laisse un bon souvenir - même s'il m'a paru avoir un peu de mou à un moment donné. J'ignorais en revanche qu'il avait une suite; intéressant!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire