"Tu n'as jamais été vraiment là" - Jonathan Ames

Rien de trop...

Un avis plus que positif dans le journal local m'avait tentée... Puis, en feuilletant, au hasard de ses pages, ce roman de Jonathan Ames, l'envie est retombée. Je n'ai pas senti d'accroche, pas lu, en diagonale, de phrases au style fulgurant...
Ça, c'était avant de lire l'avis de Nina.
Elle m'a convaincue d'accorder une seconde chance à "Tu n'as jamais été vraiment là", et elle a eu fichtrement raison !

Certes, vous ne trouverez dans ce court texte ni écriture flamboyante (quoique...), ni histoire complexe...
Ce que vous y découvrirez en revanche, c'est une intrigue minimaliste, un style diablement efficace, un rythme effrené, un contexte posé en quelques coups de plume, bref, un texte dégraissé de toute fioriture inutile, percutant, centré autour d'un héros à la fois mystérieux et impressionnant.

Homme mutique, solitaire, Joe est un ex-marine et un ex agent du FBI qui loue de temps en temps ses services à une agence d'investigation privée. Sa nouvelle mission consiste à exfiltrer la fille d'un sénateur d'un réseau de prostitution. Ce quadragénaire qui vit chez sa vieille mère est un personnage désespéré, mais dont la détresse s'exprime avec un étrange mélange de pragmatisme et de détachement.

En peu de pages, dévoilant par bribes ses traumatismes passés, l'auteur nous attache à son curieux personnage, tueur de sang-froid qui chaque jour envisage le suicide, mais ne se laisse jamais déborder par ses émotions. Homme enragé, intransigeant envers ses principes dans un monde de corruption et de cruauté, il assurera sa mission jusqu'au bout quelles qu'en soient les conséquences, rendant sa justice à coups de marteau.

C'est court et direct sans être bâclé, c'est intelligent et haletant à la fois, en deux mots un excellent polar très très noir...

Commentaires

  1. et donc, vivent les blogs, qui permettent de ne pas passer à côté de textes juste pour une mauvaise impression...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire