"Pourquoi je n'ai écrit aucun de mes livres" - Marcel Bénabou

Objet Littéraire Non Identifié...

Comment définir le texte de Marcel Bénabou ? Est-ce un "non-roman" ? Un essai déguisé ? Un simple exercice de style ?

Comme son titre l'indique, le héros -l'auteur ?- nous y explique pourquoi et comment il n'a écrit aucun des romans qu'il est pourtant persuadé d'abriter dans un coin de son esprit...

Avec humour, il interpelle fréquemment le lecteur, l'exhortant à la patience dans un premier temps, car il craint de le lasser rapidement, n'ayant à lui offrir aucun récit, du moins au sens romanesque du terme. L'agacement point, effectivement... N'a-t-il rien d'autre à nous servir que ces atermoiements sur son incapacité à écrire réellement cette oeuvre dont il nous décrit par ailleurs toutes les caractéristiques, nous expliquant à quoi ressemblerait son entame, imaginant quelques vagues synopsis qui en constitueraient le matériau ?

Et puis, curieusement, presque à mon corps défendant, je me suis sentie plongée dans ce récit qui n'en est pas vraiment un, suivant avec un certain plaisir l'argumentation du narrateur qui, entrant si l'on peut dire dans le vif du sujet, décrit les mécanismes et les motifs de sa non-production littéraire puis explore les raisons de ce besoin d'écrire qui le tarauderait depuis l'enfance.

Vivre sa vie plutôt que l'écrire...
Ne faire aucune concession à la médiocrité, et préférer ne pas écrire qu'écrire mal...
Attendre le bon moment, celui où la maturité lui permettra de produire l'oeuvre de sa vie...
Craindre de ne pas être à la hauteur de la langue, envers laquelle il éprouve le plus grand respect...
... il défend ces arguments -entre autres- avec un esprit d'analyse teinté d'une réjouissante auto-dérision, le lecteur hésitant entre les considérer comme les prétextes d'un paresseux qui s’illusionne sur ses capacités d'écrivain, ou comme la réelle manifestation de son obsession, alimentée tout autant par son besoin d'écrire que par son incapacité à le faire.

Ce faisant, il s'interroge sur la place que tient la littérature dans nos vies, et rend un bel hommage, à la fois ludique et intelligent, à la langue française.

Et vous savez quoi ? C'est très bien écrit !

Commentaires