"Ouvre les yeux" - Matteo Righetto

Un concentré de délicatesse.

Encore une jolie découverte permise par les Editions de la Dernière goutte... Après une incursion dans l'oeuvre de l'argentin Gabriel Bañez (ici et ), cap sur l'Italie et l'avant-dernier roman de Matteo Righetto.

Un roman fort réussi, dont la brièveté n'amoindrit pas la force, faite de sobriété plutôt que d'intensité, de pudeur plutôt que de violence...

Un homme et une femme se préparent à une randonnée dans les Dolomites dont la portée, ainsi qu'on le comprend très vite, dépasse le cadre de simples retrouvailles entre les membres d'un couple dorénavant séparé. Car en parallèle de cette ascension qui nous immerge au cœur du silence et de la solitude des montagnes italiennes, des retours dans le passé nous permettent peu à peu de recomposer le film d'une histoire somme toute banale : la rencontre entre Luigi et Francesca, concrétisée par le mariage et la naissance d'un garçon, puis, l'enfant grandissant, l'amour qui se délite, l'attachement qui se métamorphose en incapacité à supporter le moindre travers de l'autre...

C'est ainsi que l'on découvre les motifs de cette excursion qui réunit les anciens époux. Chacun ayant refait sa vie, quel est le sens de ce qui semble s'apparenter à un rite douloureux mais nécessaire, de ce que l'on pressent être une quête au cours de laquelle Luigi et Francesca affrontent les démons qui les empêchent d'être en paix avec eux-mêmes ?

J'ai aimé le juste équilibre entre efficacité et sensibilité. La concision des paragraphes, ainsi que la façon dont l'auteur interpelle ses personnages par l'utilisation du "tu", confèrent au texte une vivacité à laquelle l'écriture, composée de phrases souvent assez longues, ajoute de l'ampleur. Les émotions des héros sont exprimées avec simplicité, et une économie de mots qui n'exclut ni la justesse, ni la sensibilité.

"Ouvre les yeux" est un roman très touchant, dont la lecture, bien qu'elle prenne peu de temps, laisse en vous son empreinte mélancolique...

Commentaires

  1. "laisse en vous son empreinte mélancolique..." c'est ce que j'aime le plus dans la lecture... (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, ce titre devrait te plaire...

      Supprimer
  2. tu sembles vraiment emballée! Je ne connaissais pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus... j'ai noté ce titre, je ne sais plus sur quel blog, il y a quelques semaines, et j'aime bien par ailleurs cette maison d'éditions. C'est un roman plein de tact et d'émotion, très agréable à lire.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Avec plaisir... merci pour la visite ! Je ne tarderai sans doute pas à lire l'autre titre de Righetto récemment pioché sur votre stand.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire