"Envoyée spéciale" - Jean Echenoz

Incompatibilité d'humour ?

Parce que son impact fluctue en fonction du contexte, de l'interlocuteur, de la situation, l'humour est un art difficile, voire ingrat... 

Je ne saurais exprimer précisément quels sont les mécanismes qui déclenchent, sinon mon hilarité, du moins ces petites étincelles qui me font sourire, mais je crois que j'aime d'une manière générale l'humour décalé, absurde, ainsi que celui qui joue, subtilement si possible, avec les mots.

Il m'est de même difficile de justifier le fait que l'humour de Jean Echenoz n'ait pas trouvé d'écho en moi, humour qui repose sur des personnages plus ou moins caricaturaux mis en scène dans des situations censées être cocasses, -et qui le sont sans doute-, mais une fois que l'on a compris (assez vite) les codes de l'auteur, la manière systématique dont il parodie, digresse sur des détails, ironise sur la banalité des gestes et des paroles du quotidien, finit par devenir lassante, car anéantit l'effet de surprise. 

Et les rebondissements rocambolesques dont il pimente son intrigue -une loufoque histoire d'espionnage-, bien qu'impulsant à cette dernière, c'est vrai, une certaine dynamique, n'ont pas suffi à regagner mon intérêt : il y a trop de fils dans l'écheveau, on ne comprend pas bien où l'auteur veut en venir, ce qui en soi n'est pas gênant, sauf que là, cela finit par retomber à plat et comme un cheveu sur la soupe avec un voyage en Corée du Nord dont on ne voit pas bien l'intérêt...

J'en suis presque désolée (notamment parce qu'exceptionnellement, je ne rejoins pas l'avis de mon amie Athalie), mais j'ai refermé ce titre persuadée qu'Echenoz, ce n'est pas pour moi...

Commentaires

  1. C'est sûr, l'humour, c'est souvent une question personnelle. Echenoz dont je me faisais une idée 'sérieuse' a su là me surprendre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On m'avait dit beaucoup de bien de cet auteur, mais sans rentrer dans le détail, et je n'avais aucune idée de ce que j'allais découvrir... je ne sais pas si tous ses titres ressemblent à celui-là, mais c'est une première expérience ratée, en ce qui me concerne..

      Supprimer
  2. L'humour, c'est particulier. C'est à la fois personnel et puis ça dépend beaucoup du moment où on lit, de l'état d'esprit dans lequel on est. Je n'ai jamais lu cet auteur mais j'étais en bonne voie, beaucoup d'avis enthousiastes avaient fini par presque me décider. Je tenterai quand même, et pour ce titre en particulier (ou Courir, je ne sais plus ce qu'on m'avait vraiment recommandé), parce que bon, l'absurde et le loufoque, ça devrait bien passer avec moi (mais tout dépend, comme je disais..)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien, habituellement, l'absurde et le loufoque,mais là c'est tombé à plat... ses effets d'humour ont un côté répétitif qui m'a rapidement lassée.

      Supprimer
  3. Mince ! Et en même temps, pas plus étonnée que cela, en fait, de ta déception. Je crois que c'est le titre où Echenoz fait le plus du Echenoz et joue avec ses propres codes (le livre ne repose d'ailleurs, comme tu le dis, sur presque rien). Alors, si le lecteur n'est pas déjà déjà totalement converti, il peut tomber à plat. Moi, comme tu le sais, je manque complètement d'objectivité et ce titre m'avait fait mourir de rire (les éléphants et les papillons, l'éolienne qui tourne à l'envers, les deux gardes du corps qui tournent anges gardiens ...). Retente peut-être avec "Courir" ? Moins codé, avec une vraie intrigue, "Ravel" est aussi bien dans sa série biographies ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Courir" pourrait bien me tenter, malgré tout... mais je vais laisser passer quelque temps avant de me lancer !

      Supprimer
  4. Echenoz, c'est pour tout le monde mais il faut trouver le bon car celui-ci diffère quand-même beaucoup des précédents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour ça que je referais sans doute un autre essai avec Courir, qui paraît en effet bien différent...

      Supprimer
  5. Je ne sais pas pourquoi, mais il me semble que ce livre n’est pas fait pour moi, enfin je sais pourquoi, c’est à cause de tout ce que tu en dis… (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas qu'il te plairait en effet, il manque cruellement de subtilité...

      Supprimer
  6. je garde un excellent souvenir de ce roman que j'avais savouré mais je comprends ton ressenti.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je tenterai probablement un autre titre de cet auteur plus tard, j'ai cru comprendre que ses textes sont assez variés.

      Supprimer
  7. Je n'ai jamais lu cet auteur... Je note, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a écrit de nombreux titres, et je n'ai lu que celui-là qui, comme tu l'auras compris, ne m'a pas plu. Il paraît que "Courir" est très bien...

      Supprimer
  8. Echenoz, n'est pas non plus pour moi. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire