"L'étrange histoire de l'ours brun abattu dans les quartiers espagnols de Naples" - Antonio Menna

Drôle de drame.

Chaque matin, avant l'aube, les insomnies de Tony Perduto le poussent dans les rues des quartiers espagnols de Naples, où il vit depuis toujours.

Ce pigiste dont la carrière végète, car il est plus attaché au style qu'au scoop, complète ses revenus médiocres par les cours particuliers qu'il donne à un adolescent obèse et fainéant, et par ses contributions à un site internet spécialisé dans la botanique. Célibataire, au grand dam de sa mère envahissante, il éprouve une attirance visiblement unilatérale pour son amie d'enfance Marinella.

Le spectacle incongru sur lequel il tombe lors d'une de ses sorties matinales, pourrait bien donner à sa carrière l'élan qu'il n'espérait plus : le cadavre d'un ours brun gît en pleine rue...

Une information certes insolite, mais qui devient d'autant plus vendeuse quand, avec l'aide de Marinella qui travaille pour le cabinet vétérinaire ayant pratiqué l'autopsie de l'animal, il s'avère que ce dernier a été abattu de deux balles, dont Tony parvient à retrouver une des douilles.. Les photos du plantigrade ont fait le tour des réseaux sociaux, atténuant l'intérêt que représentait sa découverte par le journaliste, mais s'il s'agit d'un meurtre, il y a là matière à scoop !

Voici donc notre héros décidé à mener l'enquête, au cours de laquelle se succèdent, tambour battant, fausses pistes et vrais rebondissements -ou le contraire-...

C'est l'occasion d'une truculente incursion dans la ville de Naples, plus particulièrement dans ses quartiers populaires -dont nous parcourons même les réseaux souterrains-, où la loi du silence et la diffusion de légendes urbaines compliquent les investigations de Tony, anti-héros humble et sincère, et surtout irrémédiablement sympathique.

Un polar nerveux et distrayant, un peu loufoque, les circonvolutions de l'intrigue se révélant plus passionnantes que sa résolution, un peu tirée par les cheveux.

Mais j'ai bien ri, ce dont je remercie A_girl, chez qui j'ai pioché cette idée de lecture fort originale...

Commentaires

  1. Ravie que ce roman t'ait plu ! Je me souviens qu'à l'époque où je l'ai lu, je me disais que je lirais volontiers d'autres romans de l'auteur, mais à date, je n'en vois toujours pas. :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il semble que seul ce titre ait été traduit en français... dommage, il a une plume alerte qui rend la lecture très agréable. Typiquement le genre de lecture distrayante, sans être simpliste, qui permet de souffler après un texte lourd..

      Supprimer
  2. Oh oui, ça me semble tout à fait original. Une petite virée à Naples, je ne dirais pas non!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une lecture distrayante, Tony Perduto est très attachant, et l'auteur tourne en dérision (mais avec tendresse) les travers de ses concitoyens de manière réjouissante !

      Supprimer
  3. A priori, ce n'est pas trop le genre d'histoire qui m'attire, mais pourquoi pas ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est court, et drôle, c'est le genre de livre qui se glisse aisément dans les bagages et tient ses promesses de divertissement : idéal pour les vacances !

      Supprimer
  4. Ah ces titres à rallonge ! Très mode. Sinon, je ne suis pas sûre que ça me plairait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce titre date de 2015 (c'est peut-être lui qui a lancé la mode...). A lire pour passer un moment plaisant, en remplacement d'un Puertolas par exemple, puisqu'on parle de longs titres.. (je fais référence au dernier billet de The Austist... !)

      Supprimer
  5. Après La fameuse invasion de la Sicile par les ours de Dino Buzzatti, voici encore un ours dans le sud de l'Italie ! Mais que font-ils donc par là ? Et qu'est-ce qui inspire ces auteurs ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, je n'avais pas fait le rapprochement ! Et Naples -tout la Sicile- est pourtant loin des Alpes italiennes... (où il n'y a plus beaucoup d'ours, d'ailleurs...).

      Supprimer
  6. Mouais, pas une priorité... (j'ai vraiment trop à lire)

    RépondreSupprimer
  7. Ah, j'aime beaucoup ce que tu en dis, alors je me le note, au cas où je passe pas loin, à la bibli. Le côté truculent me plait!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison, c'est l'occasion de s'offrir un moment de lecture réjouissant !

      Supprimer
  8. Comme Marie-Claude, je suis partant pour une découverte un poil décalée de Naples !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah oui, laisse-toi tenter, c'est une ballade fort plaisante !

      Supprimer
  9. Le titre est savoureux et en plus une "truculente incursion dans la ville de Naple" pourrait me plaire ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et en plus il est court ! Vraiment, une lecture très divertissante...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Compte tenu des difficultés pour certains d'entre vous à poster des commentaires, je modère, au cas où cela permettrait de résoudre le problème... N'hésitez pas à me faire part de vos retours d'expérience !