"L'étoile du diable" - Jo Nesbø

Harry touche le fond.

Canicule à Oslo...
La découverte du cadavre de deux femmes mutilés (elles ont été amputées d'un doigt), et la disparition d'une troisième dont le majeur est envoyé au chef de la police amènent les enquêteurs à se rendre à l'évidence : ils sont en présence d'un serial killer, et n'ont pas le moindre début de piste à se mettre sous la dent !

"L'étoile du diable" peut être considéré comme l'aboutissement de l'enquête entamée dans "Rouge-gorge" et poursuivie dans "Rue Sans-souci", qui consiste pour l'inspecteur Harry Hole à réunir assez de preuves pour faire tomber un flic corrompu et responsable de la mort de sa collègue et amie Ellen. C'est sans l'appui de sa hiérarchie qu'il a décidé de résoudre cette affaire, et son enlisement, ainsi que les fantômes qui le poursuivent chaque nuit, le pousse à retomber dans son éternelle faiblesse : l'alcool.
Entre la résolution de l'enquête pour démasquer le tueur en série et l'affrontement opposant Harry à celui qu'il veut à tout prix confondre, le rythme du récit ne faiblit pas un instant. On croit avoir trouvé le coupable, pour être détrompé ensuite, car Jo Nesbø a le chic pour imbriquer les fausses pistes et donner à son lecteur juste assez d'indices pour le faire douter et l'induire en erreur...

Le tout se concluant par un final à couper le souffle !

Commentaires

  1. Aïe ! J'avais promis pourtant de n'ajouter aucun polar supplémentaire à ma PAL pour l'instant... Allez je me contente de noter ce titre dans ma liste et j'attendrai d'avoir fait un peu baisser ma pal... ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Surtout qu'avant de lire celui-là je te conseille fortement de commencer par ses deux précedents tomes ("Rouge-gorge" et "Rue Sans-souci")...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire