"Les cerfs noirs" - Inga Ābele

"Laisse tomber tes menaces, Auguste, la pisse de chat comme on sait ne coule pas vers le haut."

Encore une découverte due à Passage à l'Est, dont le blog est une véritable mine d'idées originales de lectures. Me voici donc partie pour une contrée littérairement inconnue, à l'occasion d'une incursion certes brève ("Les cerfs noirs" étant une courte pièce de théâtre) mais néanmoins prenante.

Le lecteur est comme projeté dans l'épisode mis en scène par Inga Ābele, au cœur d'un huis-clos à l'ambiance pesante. Nous sommes à Rasa Panemune, coin reculé de Lettonie, royaume forestier boueux, battu par le vent et le froid. Dans la salle à manger d'une maison isolée, nous faisons connaissance avec la famille Alster : Alf, son épouse Nadine, et sa fille adolescent Ria. 

D'autres personnages orbitent autour de ce trio, dont Papi, aïeul robuste et grincheux, et Auguste, une vieille connaissance d'Alf, qui surgit à l'improviste, et se montre avec Ria d'une familiarité malséante. Sans oublier une absente, dont la seule évocation tend une atmosphère déjà électrique.. Aija, la mère de Ria, internée depuis des années dans l'établissement psychiatrique où, y exerçant comme infirmière, Nadine a rencontré Alf. 

Les relations que l'on devine conflictuelles entre ce dernier et sa fille trouvent un nouveau sujet de tension avec la décision que vient de prendre Alf, d'abattre le troupeau de cerfs qu'il a élevés, dont il espère tirer de quoi survivre. 

Inga Ābele concentre son intrigue sur un épisode de quelques heures, qu'elle densifie et dote d'une ambiance trouble et pesante grâce à son art de la suggestion, et semant suffisamment d'indices pour que nous appréhendions sans peine le contexte et le passif qui plombe les relations entre les héros.

Une belle découverte, qui m'a donné envie d'approfondir davantage la connaissance de cette autrice...

C'était ma dernière participation à l'édition 2020 Du Mois de l'Europe de l'Est, organisé par Eva, Patrice et Goran... (vivement l'année prochaine !)


logo-epg

Commentaires

  1. Mais où vous tous trouvez-vous tous ces livres?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les idées viennent beaucoup de chez Passage à l'est... et pour les livres en eux-mêmes, en librairie quand j'ai de la chance, et sinon je commande...

      Supprimer
  2. Une pièce de théâtre, très bonne idée. Je vais regarder cette piste pour l'édition de l'année prochaine ! Bravo pour toutes ces lectures que tu nous a proposées, une belle diversité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis régalée encore une fois au cours de ce Mois de l'Est, c'est une littérature en partie méconnue qui a vraiment de la variété et de la qualité à nous proposer !

      Supprimer
  3. Merci beaucoup pour toutes ces belles découvertes (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merci à toi et à tes complices Eva et Patrice de renouveler chaque année cette proposition d'activité, qui est l'occasion d'élargir notre horizon (et en ce moment, c'est bienvenu !).

      Supprimer
  4. La Lettonie je ne connais pas du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est le cas de la plupart d'entre nous.. ce très court texte est en tous cas l'occasion de faire une incursion au moins dans sa littérature, faute de pouvoir s'y rendre...

      Supprimer
  5. Merci beaucoup pour le lien, qui me fait d'autant plus plaisir que Les cerfs noirs n'est pas un texte, ni un format, auquel on pense aisément quand on parle littérature "de l'Est". J'aimerais bien lire ses autres textes chez L'Archange minotaure, mais c'est toujours la même question: quand et comment se les procurer?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, mais ce qui m'a justement attirée dans ce titre, que je suis ravie d'avoir découvert.. comme toi, je suis curieuse de lire d'autres titres. Je pense les commander lorsque ce sera de nouveau possible... malheureusement, ses titres semblent épuisés sur les sites en ligne des librairies indépendantes, je n'en ai trouvé d'occasion que sur des sites marchands..

      Supprimer
  6. Et hop le dernier roman du mois ! Tu en as lu beaucoup dis donc. Moi c'était ma première participation avec seulement deux romans et bien contente d'avoir découvert Kourkov, et Tokarczuk. L'année prochaine je ferai mieux en m'inspirant de tes lectures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je m'étais concoctée un programme exclusivement dédié au Mois de l'est (exception faite de la LC avec The Autist Reading, de Leurs enfants après eux)... il faut dire qu'entre 2 éditions de cette activité, j'approvisionne ma PAL en conséquence ! Et ravie de te retrouver lors de la prochaine édition, j'espère que ce sera comme pour moi l'occasion de belles découvertes, voire de coups de cœur..

      Supprimer
  7. Je n'ai pas encore lu tous tes billets mais tu as été vraiment très, très active! C'était ma première participation et j'ai fait quatre belles découvertes, vivement l'année prochaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Fabienne.. figure-toi que je viens de faire le lien entre ton prénom et Livrescapades ! Jusqu'à présent, je croyais que tu commentais en tant que visiteuse, sans avoir de blog.. tu vas me dire mieux vaut tard que jamais... j'ai noté chez toi (pour la prochaine édition peut-être) A l'ombre des loups et Devouchki.

      Supprimer
  8. Encore une jolie trouvaille, en effet. Je ne peux qu'être d'accord avec toi sur Passage à l'Est. Il y a tellement de bonnes idées de lecture que je ne me fais pas de soucis pour notre édition 2021 :-). Patrice (Et si on bouquinait ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois même avoir du stock pour 4/5 éditions supplémentaires ! Mon seul regret sera peut-être de n'avoir pas lu Les âmes mortes, comme j'en avais au départ l'intention, mais je le garde au chaud !

      Supprimer
  9. Ah ? Un pièce de théâtre lettone ? C'est assez original pour que je n'y résiste pas. En espérant le trouver dans ma bibli quand elles rouvriront...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dû le commander en librairie, et je ne suis pas certaine que tu trouves ce titre en bibliothèque, mais si c'est le cas, n'hésite pas, c'est une découverte intéressante et un texte très habile.

      Supprimer
  10. Au "Masque et la Plume" dimanche dernier, ils ont recommandé la lecture de "dans les geôles de Sibérie" de Yoann Barbereau, que j'aimerais bien avoir sous la main. Tu l'as repéré celui-là ? Ça a l'air costaud.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, jamais entendu parler.. du coup, je suis allée fouiller sur internet, et oui, ça a l'air terrible. Je note !

      Supprimer
  11. PS. Le commentaire du dessus, c'est moi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien de préciser, je ne t'avais pas reconnue !!

      Supprimer
  12. je le note car j'ai peu de références concernant la littérature des "Pays baltes" :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée, c'est vrai que les occasions de lectures lettones sont plutôt rares !..

      Supprimer

Publier un commentaire

Compte tenu des difficultés pour certains d'entre vous à poster des commentaires, je modère, au cas où cela permettrait de résoudre le problème... N'hésitez pas à me faire part de vos retours d'expérience !