Portrait de lectrice de A à Z

C'est une première... Je délaisse en général ce genre d'exercice, doutant de l'intérêt que pourraient susciter mes réponses. Mais bon, j'aime bien, après tout, lire celles des autres, et ayant été gentiment invitée à répondre à ce tag par Zorglub, je me suis laissée tenter...

A pour « auteur » : l’auteur(e) dont tu as le plus de livres 
Il faut que je remonte à l'adolescence, période à laquelle j'avais tendance à enchaîner les lectures d'un même auteur, si la première avait été fructueuse... Frédéric Dard, qui occupait quelques rayons de la bibliothèque parentale, m'a ainsi occupée pendant de longs mois. Stephen King aussi, qui était alors un incontournable... j'ai lu plusieurs dizaines de leurs titres.

J'ai maintenant tendance à papillonner -ô, blogs tentateurs !-, d'un auteur, d'un genre et d'un pays à l'autre, mais si je regarde les auteurs les plus lus depuis l'ouverture de mon blog, c'est Joyce Carol Oates (que j'apprécie, mais qui est pourtant loin d'être mon auteur préféré) qui remporte la palme, suivie, à un titre près, de Roberto Bolaño -l'un de mes auteurs chouchous- et de Daphné Du Maurier. Et ce sont trois auteurs que je lirai encore.


B pour « best » : la meilleure suite de série :
Je n'en lis pas, sauf si l'on considère comme séries celles des "Harry Hole" de Jo Nesbø ou des "Walt Longmire" de Craig Johnson, et dans ce cas j'ai une nette préférence pour le géant blond d'Oslo (dont j'ai lu tous les opus), même si j'aime à l'occasion retrouver la sympathique bande qui orbite autour du shérif du Wyoming.

J'avais commencé à lire "Games of Thrones", mais le temps d'attente entre chaque parution et l'incertitude que l'auteur termine la série un jour, m'ont incitée à la laisser en plan au tome douze (et ce, bien que les trois suivants soient dans ma PAL).



C pour « current » : ta lecture en cours :
"Les braves gens ne courent pas les rues" de Flannery O'Connor, parce que le mois de Mai arrive, et que Mai, c'est le mois de la nouvelle chez Marie-Claude et Electra !

D pour « drink » : la boisson qui accompagne tes lectures :
Généralement aucune, mes lectures étant souvent nomades (voir lettre P), mais je suis une grande buveuse de café...

E pour « e-book » : e-book ou roman papier :

Je n'ai pas de téléphone portable, ni de carte bleue (ma banquière, que je n'ai rencontrée qu'une fois, m'a surnommée le Dinosaure -c'est peut-être pour ça que je ne la vois plus d'ailleurs-), non pas tant par principe que parce que je n'en éprouve pas le besoin, et donc, pour la même raison, à laquelle s'ajoute celle que me procure la jouissance liée à la contemplation quotidienne des rayonnages de mes bibliothèques, je ne possède ni e-book, ni liseuse (c'est la même chose ?). Mes lectures sont papier, à 100 %, et j'aurais du mal à faire autrement, car j'entretiens une relation quasi physiologique avec mes livres, j'aime les renifler, les caresser, les feuilleter, corner sans scrupule les pages des livres de poche...

F pour « fictif » : un personnage fictif avec qui tu serais sorti au lycée :
Sans hésiter Dalva, je suis littéralement tombée amoureuse de cette héroïne à la lecture du roman éponyme de Jim Harrison.

G pour « glade » : un roman auquel tu es content d’avoir laissé une chance :
J'aurais spontanément répondu "Voyage au bout de la nuit", entamé deux fois vers la vingtaine, avec l'incapacité de dépasser les trente premières pages, et enfin adoré lors d'une troisième tentative, une quinzaine d'années après. Mais cette réponse ayant déjà été faite par Zorglub, je répondrais finalement "La tranquillité" d'Attila Bartis, lu en mars dans le cadre du Mois de l'Europe de l'Est organisé par Goran, Patrice et Eva. J'ai été ravie de donner une seconde chance à ce titre, dont l'entame m'avait parue fort absconse lors d'un premier essai, et que j'ai cette fois dévoré en quatre jours.

H pour « hidden » : un roman que tu considères comme un joyau caché :
Facile ! : "De la fabrication des fantômes" de Franck Manuel.

I pour « important » : un moment important dans ta vie de lecteur :
Je peux en citer deux ?
...
>> L'achat de mes premiers livres, en fin de CP, lors d'une vente organisée par mon école primaire : "Le roman de Renart" (dans une version adaptée aux enfants) et "Le petit prince". Il ne me reste que le second, jauni, et grignoté par le lapin qui a partagé ma vie de mes 10 à mes 19 ans, mais je me souviens si nettement du plaisir ressenti à l'occasion de cet événement, que je le soupçonne à l'origine de mes tendances compulsives (voir lettre W).


>> La rencontre, en classe de 4e, avec un professeur de français non seulement amoureux de littérature, mais surtout doué d'un certain génie dans sa capacité à transmettre cet amour, et sa vivifiante curiosité.

J pour « juste » : le livre que tu viens juste de finir :
"Arcadie" d'Emmanuelle Bayamack-Tam, objet d'une lecture commune prévue pour fin avril avec Ellettres.

K pour « kind » : le genre de roman que tu ne liras jamais :
J'aime bien me frotter à des genres inconnus, mais je ne suis absolument pas attirée par la littérature sentimentale ou "bit lit".

L pour « long » : le plus long roman que tu aies jamais lu :
"Guerre et paix".

M pour « major » : le livre qui t’a causé le plus gros « hangover » :
Euh, pourquoi ce questionnaire n'est-il pas en français, moi qui, en digne dinosaure (voire lettre E) m'applique à ne jamais utiliser les termes "challenge", "manager", "débriefing" ?... Heureusement, mon vieil Harrap's doit traîner par ici..

Hum, "Gueule de bois", dites-vous ? Ah, ça aussi c'est facile : mon premier David Peace.

N pour « nombre » : le nombre de bibliothèques que tu possèdes :
Alors, j'en ai trois pour les grands formats, une pour les polars et les romans de science-fiction, deux pour les livres de poche... celles qui sont reléguées dans des cagibis, et qui croulent sous mes vieux Bibliothèque Verte, ça compte ?

O pour « one » : un roman que tu as lu plusieurs fois :
Antigone, de Jean Anouilh, que j'ai lu trois fois. La première, à quatorze ans, a été une révélation, ce livre m'a émue avec une force... c'est d'ailleurs pour retrouver ce qui avait provoqué ce sentiment que je l'ai relu, en vain à vrai dire. Ce n'est sans doute pas tant le texte de Jean Anouilh en lui-même qui m'a touchée à ce point, que ce qu'il révélait sur le pouvoir de la littérature, cette possibilité qu'elle offre de pouvoir exprimer une idée avec d'autant plus de force qu'elle ne l'énonce pas directement.. du coup j'avais totalement adhéré à cette espèce d'outrance dans le tragique dont pâtit le texte, et qui m'a un peu agacée à la relecture.

P pour « préféré » : ton endroit préféré pour lire :
Partout. Dans le bus ou le tram, l'avion ou le train, à la table du petit déjeuner ou sur le canapé avec mon chat sur les genoux, à la plage (à l'ombre), dans la rue (quand je suis à l'arrêt uniquement, je ne vais pas jusqu’à lire en marchant, sauf si je sors du bus à quelques lignes d'une fin absolument palpitante).


Q pour « quote » : une citation d'un livre que tu as lu qui t’inspire ou te fait ressentir plein d’émotions :
Je ne retiens pas les citations et j'admire ceux qui y parviennent, mais j'ai entendu il y a quelque temps à la radio Daniel Pennac citer une phrases que répétait souvent son frère défunt, et qui m'a beaucoup plu : "On ne va tout de même pas ajouter à l’entropie…".

R pour « regret » : un regret de lecture :
"Gatsby le magnifique" : compte tenu de sa renommée, j'ai passé ma lecture à attendre un éblouissement qui n'est jamais venu, attente qui s'est transformée en un profond ennui...

S pour série : une série que tu as commencée mais jamais finie (et dont tous les tomes sont sortis) :
Voir lettre B.

T pour « trois » : trois de tes livres préférés de tous les temps :
U pour « unapology » : quelque chose dont tu es fan sans aucun remord :
Le noir qui plombe et qui violente, les atmosphères mortifères et oppressantes jusqu'à la nausée...



V pour « very » : un livre dont tu attends la sortie avec une grande impatience :
"So much blue", titre de Percival Everett, dont j'attends en trépignant la traduction française.

W pour « worst » : ta pire habitude livresque :
L'achat compulsif. Une habitude qui empire avec le temps. C'est simple, ma PAL a triplé en deux ans... Je suis régulièrement obligée de réorganiser mes diverses bibliothèques (voir lettre N) pour faire de la place aux derniers arrivés... et je ne peux pas mettre un pied dans une librairie -soit assez souvent- sans en ressortir avec plusieurs ouvrages sous le bras..

X pour « x » : commence à compter à gauche en haut de ton étagère la plus proche et prends le 27ème livre : 
"Typhon" de Conrad, que je n'ai même pas lu, c'est un des livres que j'ai récupérés de la petite bibliothèque de mon frère, constituée des seuls titres imposés par ses professeurs de français successifs, et dont les lectures doivent aujourd'hui se cantonner à celles des notices de jeux vidéos...

Y pour « your » : ton dernier livre acheté :
"MON" dernier livre acheté ?? Ah, ah !! : voir lettre W... ma dernière virée chez Gibert remonte à la semaine dernière et s'est soldée par l'achat de :
  • "Archanges" de Velibor Čolić
  • "Troisième Noces" de Tom Lanoye
  • "Le cimetière de Prague" d'Umberto Eco
  • "Ninive" d'Henrietta Innes-Rose
  • "L'outil et le papillon" de Dmitri Lipskerov
  • "Les terres dévastées" d'Emiliano Monge 
  • "L'été où maman a eu les yeux verts" de Tatiana Tibuleac
Z pour « Zzz » : le dernier livre qui t’as tenu éveillée bien trop tard dans la nuit :
Helena, de Jérémy Fel, quoique dans des proportions bien raisonnables, je suis plutôt du matin et me couche rarement très tard, mais là, je n'ai pas pu m'arrêter avant de l'avoir terminé (mais il n'était pas plus de minuit...).

Commentaires

  1. Un tag que je devrais faire, mais le temps passe...
    Pas de CB? Je connais une personne qui n'en a pas... et qui me demande de lui acheter des trucs sur internet...^_^ Je me croyais dinosaure, tu me bats! J'ai un vieux portable (pré 2012 ) éteint à 99% du temps. Bien sûr il ne permet que de téléphoner, les SMS trop compliqués...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, je triche un peu, mon conjoint en a une, ce qui me permet de faire des achats sur internet (mais c'est rare...). Mais c'est vrai que je me retrouve souvent à ressortir de certains magasins qui n'acceptent pas les chèques. Heureusement, toutes les librairies les prennent.. sans doute parce que quand on en est à faire des chèques sans provisions, la priorité n'est pas à l'achat de livres...

      Supprimer
  2. Il y a beaucoup de titres que tu cites mais que je ne connais pas du tout ! ( excepté évidemment les plus connus comme voyage au bout de la nuit, le cimetière de Prague etc...). Je te comprends pour tes trois auteurs préférés ! Ca pourrait être pareil pour moi, sauf le Donoso que je ne connais pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Donoso est excellent. Un peu ardu et très sombre, je crois que ce n'est pas le genre de titre qui convienne à tous, mais c'est une lecture qui m'a profondément marquée.

      Supprimer
  3. c'est amusant de découvrir quelqu'un derrière la lectrice certains points me rappellent quelqu'un mais d'autres pas du tout, je suis livre et liseuse, pourquoi s'en passer ?
    j'ai noté un ou deux titres évidement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce qu'une liseuse n'a pas d'odeur, ne peut pas se corner, on ne peut pas écrire dedans ou y insérer des post-it entre les pages, ça ne se met pas dans une bibliothèque, si on a la caresse ça laisse des traces... mais je ne suis pas "anti-liseuse" ! Papier ou "dématérialisé", tout n'est qu'une question de choix personnel..

      Supprimer
  4. J'adore ces portraits de lectrices ! J'ai adoré Archange, j'espère que tu ne le laisseras pas trop traîner dans ta pal. Et sinon ma fille (en prermière L) a découvert l'Antigone d'Anouilh cette année et elle rêve de tomber sur cette pièce le jour du bac^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Archanges, sans doute que je n'attendrai pas trop longtemps, j'adore, ses pages sont roses (Editions Gaïa), et en plus, je l'ai trouvé dans un vieux bac d'occas' à saisir pour la modique somme de 1 € ! Quand je tombe sur un tel trésor, je suis heureuse pour toute la semaine !!
      Et je suis contente de voir qu'Antigone continue de conquérir de jeunes lecteurs (mes filles, à qui je l'ai fait lire, n'ont pas accroché...). J'ai un véritable attachement pour ce texte, et le souvenir de sa première lecture..

      Supprimer
  5. Tu es courageuse de t'être lancée dans un questionnaire aussi long ! Pas ce carte bleue ? tu es une vraie rebelle toi :-) Pas de liseuse chez moi non plus, rien que du papier. Il y a une réponse que je ne partage vraiment pas avec toi, c'est ton attrait pour le "noir qui plombe et qui violente" ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que le noir rebute, mais je crois être tombée dedans quand j'étais petite (tout du moins ado), mes parents ne lisaient quasiment que du polar, et ma mère se laissait même aller à lire des romans gore que je piquais discrètement dans sa bibliothèque (je les lisais planquée sous les draps, avec une lampe de poche)..

      Supprimer
  6. P'tain t'as fait vite ! et je te voyais pas si dinosaure... :D
    encore de bonnes idées de lecture à prendre... post à relire doc...
    pour info : e-book c'est le livre en numérique, e-reader la liseuse pour lire
    pour tchekhov tu peux essayer "La Steppe", c'est le livre qui m'a accroché !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas si dinosaure que ça après tout, puisque je tiens ce blog... Disons que j'utilise la technologie quand j'en ai besoin, mais qu'elle ne m'attire pas particulièrement pour elle-même. Et je trouve ça terrible, ces téléphones qui donnent aux gens l'assurance qu'ils pourront toujours nous joindre, où que l'on soit.. quand je suis ailleurs, je suis ailleurs !! Et je déteste aussi cette manie de tout prendre tout le temps en photo... on ne profite plus du moment, mais de l'image qu'on donne du moment...
      Et merci pour le conseil sur Tchekhov, je note !
      (pfff quelle dithyrambe !!)

      Supprimer
  7. "c'est ton attrait pour le "noir qui plombe et qui violente""... je me doutais que tu n'étais pas très nette ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait ? C'est peut-être un exutoire à des pulsions inavouables et enfouies...

      Supprimer
  8. J'adore ce genre de portrait qui permet d'en apprendre plus sur les passionnées que je suis avidement.
    Le problème: ça coûte cher! Exemple? Je viens de commander "De la fabrication des fantômes"!
    Je suis ravie de voir le Faulkner dans tes trois livres préférés. Un grand moment de lecture pour moi aussi.
    Très touchant, ton moment important...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tu me fais terriblement plaisir, il me tarde de connaître ton avis sur "De la fabrication.." (j'espère que tu ne seras pas déçue..) ! Donc toi aussi, quelque part, tu es atteinte du syndrome "W" !

      Supprimer
    2. Pas du tout! Je ne suis pas atteinte du syndrome "W"! Pourquoi dis-tu ça!!!!! (Lol)

      Supprimer
  9. Avec le Y tout est dit :) . Très curieuse de ton retour pour Le cimetière de Prague.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si je le lirai de suite, il m'effraie un peu, (et me fait en même temps très envie...). Tu l'as lu ?

      Supprimer
  10. super le portrait ! moi j'ai carte bleue et téléphone portable et liseuse - tu m'aimes toujours ??? j'adore lire et du coup je lis tout le temps, donc sur mon téléphone si rien d'autre; la liseuse je l'ai, mais je l'utilise peut-être trois fois par an, je préfère aussi le papier - Mais là j'ai trimballé Le cartographe et son kilo et j'ai cru encore attraper une tendinite ... j'ai aussi des livres partout et j'avais zappé l'achat compulsif pour W or je suis pareille !
    sinon merci pour le fou rire avec "et dont les lectures doivent aujourd'hui se cantonner à celles des notices de jeux vidéos..." ...
    en tout cas, tu as des goûts bien prononcés et j'aime ça ;-) et très bonne lecture pour le challenge :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me retrouverais bien seule si je devais tourner le dos aux détenteurs de CB et de téléphones portables (c'est-à-dire tout le monde autour de moi, et en premier lieu mes filles, véritables accros du smartphone, bien qu'elles en aient eu tardivement), et je ne suis pas si sectaire, mon choix ne concerne que moi, donc oui je t'aime toujours !!
      J'avais eu le même souci que toi avec Le cartographe lorsque j'ai lu Et quelquefois j'ai une grande idée, il me fallait un sac rien que pour pouvoir transporter l'ouvrage ... j'ai quelques titres comme ça sur ma PAL dont je repousse la lecture pour des raisons techniques..
      J'ai fini le O'Connor (très bien) et ai entamé un Carver pour le mois de la nouvelle (chut,mais je viens de réaliser que c'était lui, le monsieur de la photo qui illustre "Mai en nouvelles")...

      Supprimer
  11. Un très intéressant portrait de lectrice ! J’espère que tu savoures le recueil de Flannery O'Connor, j'avais été complètement bluffée par ces nouvelles !
    Comme toi, je n'ai pas vraiment d'auteur dont j'ai tout lu, il faut remonter à Zola, ou à des lectures adolescentes pour vraiment "faire nombre", je suis plus tentée dorénavant par la découverte de nouveaux auteurs (avec parfois des déceptions).
    J'aime bien ton commentaire aussi sur la raison pour laquelle les librairies acceptent les chèques... bien vrai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai fini, et j'ai beaucoup aimé, à part un ou deux textes qui m'ont laissé un peu perplexe (Le fleuve, et je ne sais plus quel autre). J'ai notamment apprécié le dernier, bluffant d'actualité (comme quoi la peur de l'autre est intemporelle) !!
      Et chapeau pour Zola, je me fais de temps en temps une séance de rattrapage "Rougon-Macquart", mais je suis loin d'avoir tout lu.. les tentations sont si grandes de découvrir de nouveaux auteurs, qu'il est en effet difficile d'en explorer à fond l'oeuvre d'un seul..

      Supprimer
  12. intéressant, je ne sais pas si je pourrais répondre à un tel questionnaire car cela prend du temps, je vais y réfléchir...
    Achat compulsif de livres : j'ai le même problème!!! mais est-ce vraiment un problème?
    la saga en cours, ce serait aussi les Rougon-Macquart pour moi!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ça va finalement assez vite d'y répondre, il ne faut pas trop réfléchir ! Et tu poses la bonne question : l'achat compulsif de livres est-il un problème ? Je dirais que non, à partir du moment où l'ensemble de la famille n'en est pas réduite à manger des patates. Après tout, ça ne fait de mal à personne, et tellement de bien à celui qui s'adonne à cette pathologie...

      Supprimer
  13. J'adore lire ce genre de tags même si j'en fais très peu moi-même... Et surtout je note De la fabrication des fantômes !! Bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le liras, comme il est passé complètement inaperçu, j'aimerais bien savoir s'il n'a eu cet effet que sur moi !

      Supprimer
    2. Un chouette portrait, mais j'avoue que peu de choses me surprennent, on se suit depuis tellement longtemps ! C'est moi le dinosaure du blog, en fait ... Je ne pense pas faire le tag du coup, j'aurais des réponses trop semblables aux tiennes (mais bon, la dernière fois que j'ai dis je ne ferais pas, trop long, trop compliqué et chronophage, c'était pour le top cent, que j'ai fait en une demie heure, alors ???? ).
      Le seul truc où je ne peux pas te rejoindre, c'est la carte bleue, j'ai horreur d'avoir de l'argent ou des chèques sur moi ( me demande pas pourquoi, je vais bosser le truc avec mon psy avant. ). La carte, c'est comme un truc magique pour moi, surtout en librairie ( du coup, dès fois, je me dis arrête la magie Athalie, ton boulot, c'est pas Harry Potter.)
      Et la vache, t'as trouvé " Archange" : Le noir qui plombe et qui violente, les atmosphères mortifères et oppressantes jusqu'à la nausée..." ça va le faire ! Vélibor disait à la rencontre que c'était le seul livre qu'il regrettait.

      Supprimer
    3. J'attends donc avec impatience que tu y répondes... et pour Archanges, il me tarde aussi !

      Supprimer
  14. Excellent ce questionnaire et ses réponses ! Bon, je vais m'exclamer comme tout le monde : pas de CB ? Je ne pensais pas que c'était possible.^^ Ceci dit, si tu n'en ressens pas le besoin, en effet, inutile de s'en encombrer. Moi je paie quasi tout par CB, même pour des petits montants, avec le sans contact.^^ Mais pour en revenir aux livres, j'ai mis du temps à me motiver pour Gatsby, mais j'ai été très agréablement surprise de mon côté. Je m'attendais à un truc un peu mièvre, il faut dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être devrais-je un jour me résoudre à renier mes principes, c'est parfois compliqué, je l'avoue, de faire sans carte...
      Quant à Gatsby, je m'étais sentie si frustrée que j'ai ajouté à ma PAL "Tendre est la nuit", en espérant que la déception ne sera pas cette fois au rendez-vous !

      Supprimer
  15. J'ai vu passer cette liste sur plusieurs blogs mais au final, c'est toi qui me donne envie de la compléter. Après, on verra combien de temps je mets ;-)

    Quant à la carte bleue, je ne pourrais pas vivre sans, je n'ai quasi jamais un sou en poche (et en Belgique, les chèques ont été abolis depuis belle lurette !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que tu écris me fait très plaisir, et j'espère que tu y répondras, je suis curieuse de lire tes réponses. Et je n'irai donc pas vivre en Belgique (mais ce n'était de toutes façons pas dans mon intention) !!

      Supprimer
  16. Très agréable à lire, ton tag, et toujours intéressant de pénétrer l'univers livresque de quelqu'un d'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'étais jamais prêtée à l'exercice, mais c'est finalement agréable aussi ! A quand les réponses au tag des blogueuses de Litterama ?!

      Supprimer
  17. Ce tag est vraiment intéressant, j'aime découvrir ces portraits de lecteurs et lectrices ! J'ai failli me laisser tenter, mais il prend du temps ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, pas tant que ça ! Le nombre de questions impressionne, mais les réponses viennent assez vite, il suffit juste de ne pas trop réfléchir..

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Compte tenu des difficultés pour certains d'entre vous à poster des commentaires, je modère, au cas où cela permettrait de résoudre le problème... N'hésitez pas à me faire part de vos retours d'expérience !